L’association G.A.E.L est en sommeil

restezchezvous500x300Le repas organisé par nos amis de La Table Ronde a été reporté à une date ultérieure, les traditionnelles randonnées G.A.E.L du 1 mai seront soit reportées, soit annulées selon les disponibilités et les décisions des membres du bureau. Les projets de manifestations pour la fin de l’été et l’automne ne sont pas à l’ordre du jour pour le moment. La situation sanitaire en décidera.

Nos actions auprès de l’oncopole pour les programmes de réalité virtuelle sont aussi en attente. Nous restons, bien sûr, en contact avec les médecins, cadres de santé et infirmières et leur avons adressé tout notre soutien et notre admiration.
Vous trouverez ci-dessous quelques nouvelles transmises par le service hématologie secteur greffe de l’oncopole de Toulouse.

Prenez soin de vous. Soyez prudents.

« Pour les patients de l’oncopole, un service COVID19 a été réfléchi et mis en place très vite. Aujourd’hui, il n’y a plus 2 services comme au début (tri et hospitalisation) mais 1 seul service COVID+ qui reçoit les patients suspects, les dépiste afin de faire aussi un diagnostic différentiel et les garde hospitalisés s’ils sont positifs.

Nous avons mixé Oncologie et Hématologie, avec des médecins spécialistes qui alternent.

Nous, les cadres de santé, sommes toujours 2 et sur place le WE.

Pour ce qui est des réanimations, les patients sont généralement transférés à Purpan, en SAMU dédié au COVID mais ils sont appareillés ici par les réanimateurs si besoin.

Les activités ont été allégées dans quasiment tous les services et des téléconsultations mises en place dès que possible.

Par contre, il faut beaucoup de temps aux coordinatrices pour faire venir les greffons par de nouveaux circuits mais elles y arrivent. Il n’y a que quelques jours de décalage. Nous sommes la spécialité qui a très peu retardé son activité greffe car les prises en charge sont de véritables urgences.

Très peu de patients Hémato ont été touchés par le COVID 19, nous insistons sur le confinement et les moyens de protection. Toutes les visites sont suspendues, familles et associations et les sorties dans les couloirs interdites en plus, bien sûr, du port du masque.

C’est très difficile cet isolement encore plus strict que d’habitude mais également plus rassurant. Nous avons organisé des visites à distance avec des bénévoles d’associations et, un atelier d’art-thérapie (qui existait déjà) est en train d’être mis en place par Whatsapp avec la Ligue .

En ce qui concerne les soignants, il y a eu quelques malades à l’oncopole mais sans gravité et tous les personnels sont très investis.